Au coeur de ma vie, mon ami Toltèque !

accords

 

Je l’ai découvert, il y a plus d’un an maintenant. J’ai dévoré son bouquin et installé ces 4 accords progressivement dans mon quotidien. Depuis que je les applique, ils ont vraiment changé ma vie. Ma tête et mon cœur me remercient chaque jour ! 

Voici les 4 accords tels que je les ai compris, les interprètes, les traduits et les appliques au quotidien. 

1. Que ta parole soit impeccable ! 

 

parole

Vous connaissez cette façon de penser qui dit “Écoutes comment ton interlocuteur parle des autres et tu sauras comme il parle de toi en ton absence” ou encore “Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse” et “Est ce que tu vas dire est vrai ? Intéressant ? Es tu sûr que cela ne fait pas du mal à quelqu’un ? Si un Non sort de ces questions, tais-toi !“. Ces petites phrases bien réelles, mixées dans un shaker, pourraient bien résumer le premier accord de Toltèque. 

Que ta parole soit impeccable aussi bien envers les autres qu’envers toi-même. Je le dis souvent à mes proches… “Parle-toi bien !” On m’a toujours demandé quand j’étais petite d’être gentille avec mes camarades, mais je ne me souviens pas que l’on m’ai demandé de l’être avec moi-même pourtant je ne pense pas que ça coule de source. Il nous arrive clairement de mal nous parler, sans nous en rendre compte. Que ça aille du simple “Quelle conne, je suis” parce que je viens d’éclater une bouteille sur le sol en me tournant, ou d’un banal “je n’y arriverai pas”. Ces phrases anodines, si elles sont souvent répétées deviennent vérité dans notre inconscient. Je me remets souvent en question pour mon bien-être psychologique et ça marche ! L’image que j’ai de moi a changé et ma confiance a grandit. J’essaie de balayer les mots négatifs de mon langage pour mon plus grand bien. 

Concernant les autres, le but est de leur offrir le même traitement que l’on s’offre à nous-mêmes. Je ne vous dis pas que dans un moment de colère je ne vocifère plus sur les gens, mais soi c’est de la vocifération remplie d’amour que je rattraperai avec de la bienveillance, soit c’est un simple moment de colère que je me pardonne en réévaluant mes propos. 

La méchanceté n’a jamais rien apporté de bon à personne. Et je suis convaincue que cela ne changera pas. Le fait de mettre cet accord en place dans votre quotidien vous rendra plus serein, plus calme et vous permettra de nourrir la bienveillance et l’amour pour les autres personnes qui vous entourent, pour vous-mêmes et pour les situations que vous rencontrerez. 

Mettez de l’amour dans ce que vous dites ou simplement … Taisez-vous ! 

2. N’en fait jamais une affaire personnelle. 

 

affaires

Chacun de nous à sa réalité, sa façon de voir les choses, sa façon de les interpréter. Et la magie dans ce deuxième accord, c’est de ne pas chercher à traduire ceux des autres. 

Quelqu’un vient de vous agresser verbalement et gratuitement ? Ne le prenez pas pour vous. Une furie vient d’entrer dans la pièce et renverse une chaise par rage ? Ne le prenez pas pour vous, même si vous n’êtes que deux dans cette pièce. Les paroles et les actes de l’autre lui appartiennent, vous ne devez pas les déposer sur vos jolies petites épaules. C’est sa réalité, c’est l’image qu’il a de vous et cette image lui appartient. Chercher à se défendre de tout ça, c’est donner la parole à votre “égocentrisme” et c’est souvent voué à l’échec vu que l’autre est persuadé de ce qu’il dit, vit ou pense. 

C’est pareil pour les situations, ne pensez pas que tout ce qui vous arrive au quotidien est forcément la cause et la conséquence de vos actes. Pour votre cœur et vos nerfs. Lâchez prise ! Nous n’avons pas le contrôle sur tout et tous, heureusement ! 

Lorsque des événements comme ça surgissent, mon seul conseil est de sortir de la scène. Ne surenchérissez pas avec colère, tristesse ou autre sentiment négatif parce que cela ne ferait qu’envenimer les choses. Laissez au contraire s’étouffer tout ça, le calme reviendra tout seul. Acceptez que les autres fassent et pensent ce qu’ils veulent, de même que les autres devraient l’accepter de vous aussi. 

3. Ne fait aucune supposition.

 

supposition

Une amie m’a récemment partagé, “où il y a doute, il n’y a plus de doutes” j’aime bien cette façon de voir qui permet de ne pas se saccager le cerveau inutilement. Cette ritournelle-ci, ajoutée au troisième accord de Toltèque, construit un bon bagage et un excellent anti-douleur pour vos migraines. Arrêtez de vous prendre la tête avec des suppositions ! 

Peu importe ce qui arrive dans votre vie, n’essayez pas de penser à la place de l’autre, ne perdez pas votre temps à imaginer ce qu’il pourrait répondre à ça ou ça. Si vous doutez de quelque chose, si vous vous demandez quelque chose par rapport à quelqu’un ou une situation. Demandez ! 

C’est aussi simple que ça. Parlez, exprimez vous. Comme on dit, la pire réponse que vous aurez, c’est un oui ou un non. Ne passez pas des heures à envisager quoi que ce soit, à imaginer des conversations ou à supposer les attitudes des autres. 

Selon des moments, des humeurs, vous aurez peut-être mal compris ou mal interprété quelque chose. Ne rentrez pas chez vous en vous flagellant avec ce que vous supposez/imaginez, prenez votre téléphone et posez des questions ! 

Ça a l’air effrayant au début, mais votre vie s’en verra tellement plus simplifiée ! 

“Je suis désolée, mais il m’a semblé que tu me disais ceci la tout à l’heure ? Était-ce bien ça ? ” Vous verrez que c’est souvent le contraire que ce que vous aviez imaginé pendant des heures juste avant ! 

“Lorsque que je suis entrée dans la pièce, tu t’es retourné directement, as tu quelque chose contre moi ?”  Encore une fois, vous vous serez peut-être trompé ! 

Gagnez du temps et de l’énergie en posant des questions. Vous verrez très vite qu’elles seront toujours les bienvenues et que vous aurez très souvent des retours fort bienveillants ! 

4. Faites toujours de votre mieux ! mieux

Quoi que vous fassiez que ce soit pour vous ou pour les autres, faites toujours au mieux, ne visez pas le minimum requis ou le parfait. Faites simplement de votre mieux dans tout ce que vous entreprenez, que ce soit le repas du soir pour la famille ou le projet professionnel hyper important. Que ce soit quelque chose qui aboutit ou pas, faites de votre mieux. 

En procédant de cette manière, vous ne regretterez plus jamais rien. Encouragez vos proches à faire de même. Agir comme ça est la façon la plus simple de mener vos journées les unes après les autres. Plus de pression à l’excès, pas de procrastination exagérée et culpabilisante, parce que vous ferez toujours de votre mieux. Vous serez fier de vous et vous gagnerez en confiance. Du coup, vous obtiendrez ce que vous désirez accomplir avec plus de sérénité. 

Conclusion :

 

toltèque

Je vous recommande vivement de lire le livre de Don Miguel Ruiz. Il se lit sans effort et il donne vraiment envie de s’y mettre tout de suite. Il ne vend pas du rêve. Cela fait plus d’une année que je pratique tout ça au quotidien et j’y ai vraiment gagné en sérénité, en confiance, en bien-être. Je me prends beaucoup moins la tête inutilement. Mes moments de réflexion deviennent de plus en plus constructifs parce que j’ai bien compris que je ne pouvais changer que ma personne. 

Parlez-vous bien, respectez vous et aimez vous. Tous ces comportements se répercuteront automatiquement sur votre entourage et vos relations s’en amélioreront considérablement. En tout cas petit à petit, vous attirerez de plus en plus de personnes qui pensent comme ça de près ou de loin et c’est vraiment très agréable ! 

Prenez soin de vous !