Dans mes pensées

pensees

J’étais là installée dans ce fauteuil en cuir hyper confortable et j’attendais. Dans la cafétéria très chicos de l’hôpital, je me suis fais plaisir avec un délicieux cappuccino. Je ne savais pas combien de temps j’allais attendre mais je savais que je devais juste attendre que quelqu’un me rejoigne.

Dans mon sac, j’ai le dernier roman commencé pour m’occuper, les réseaux sociaux sur le smartphone, les gens qui vont et qui viennent et le serveur qui passe de grand calme à rush de clientèle. Et pourtant je n’en ferai rien de rien. Je vais laisser aller mes pensées.

J’ai passée une soirée aussi spéciale qu’inattendue pourvue de conversations qui viennent de remettre beaucoup de choses de cette dernière année en question. Je peux vous dire que mon sommeil n’a pas été le meilleur. Mais je me sens bien, je suis fatiguée, j’ai un paquebot sous chaque œil mais je suis bien, détendue.

Mes pensées deviennent un mélange d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Dans ce flot je ne me perdrai pas et pourtant il n’y a pas forcément de fil conducteur, si ce n’est un tout qui tournoie dans ma tête.

Le tout dans ces situations là est vraiment de rester calme, de ne s’attacher à aucune d’elles et de laisser ce remue méninges se faire à son rythme. Aucune n’est inutile, si elles viennent se cogner à la paroi de mon front c’est qu’elles ont des messages à me dire ou simplement qu’elles doivent se libérer.

Ne pas chercher le pourquoi, on en parlait hier soir. Et c’est vrai, ne cherche pas pourquoi les choses se sont ou ne se sont pas passées comme ça. Mais demande toi ce que tu peux en apprendre. J’essaie d’appliquer cette méthode dans mon quotidien. Et c’est ce que je fais depuis hier aussi. Qu’est ce que j’ai appris cette dernière année? en quoi cette succession d’événements m’a aidée à grandir? Et qu’est ce qu’elle peut encore m’apprendre? Chaque chose dans votre vie arrive pour une bonne raison et même si certains événements sont douloureux c’est des choses que vous devez vivre pour apprendre et grandir. Si je peux vous donner un conseil et ce sera surtout pour les épisodes moins drôle à vivre, ne les regardez pas comme vos ennemis, tout ça est bienveillant et c’est pour vous aider à être de mieux en mieux avec vous-même et les choses de votre vie. J’ai ciblé les moments moins drôle parce qu’on s’inquiète rarement quand cela se passe bien. ?

Mais revenons dans la cafétéria. Je me laisse toujours aller sur mon flot de pensées et je les accueille l’une après l’autre avec amour, compréhension et bienveillance très clairement. Ce qui m’aurait fait mal ou ce qui m’aurait torturé à l’époque ne fait que me frôler, quelle douce sensation… j’ai grandis je suis fière de moi. Ça ne dure qu’une fraction de seconde, mais ces ressentis arrivant les uns derrières les autres sont tellement agréable. Je n’ai même plus envie de m’occuper l’esprit pour ne pas penser.

Je pratique la méditation de temps en temps quand j’y pense, quand je m’octroie ce moment là, quand j’arrive à lâcher-prise. Je pense que ces quelques heures de pratique m’aident à obtenir cet état aussi. En faite j’en suis convaincue, ces exercices de respiration m’aident à canaliser les angoisses et la méditation m’a appris à accueillir mes pensées sans les juger.

Je regarde les personnes défiler devant moi, c’est un bal de gens bien matinal, souriants, mal réveillés, beaux, grands, petits, causant ou pas. Mais je souris, je suis bien, j’aime ce moment et je le savoure. Je suis en paix avec moi-même et je sais que c’est un luxe qui n’a pas de prix.

Je fais un bilan de cette année et tellement de choses ont changées dans ma vie. Sans aucun tour de magie, rien n’est arrivé par surprises, j’ai dû remonter les manches et mettre les mains dedans. Mais arriver à cette sensation là ce matin. Je n’ai qu’un mot… MERCI!

Et si je partage cela avec vous c’est pour deux raisons. Vous dire que rien n’est impossible si l’on s’en donne la peine et vous le prouver en l’écrivant. Et surtout vous en souhaiter tout autant. Si on pouvait tous arriver à ressentir ça, le monde irait beaucoup mieux et on se poserait moins de questions en regardant les gens autour de nous.

Je terminerai comme chaque texte plus ou moins…

Et vous? Qu’allez-vous faire de demain ???

Prenez soin de vous !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.