La vie est une biiiip

chafu

C’est le 4 ème job que je perds en peu de temps. À chaque fois, je crois que c’est le bon, je donne tout, je me défends, je me défonce et au final, c’est ma peau qu’on étend devant la cheminée. Je ne comprends pas ce qui cloche, mon cv est en total accord avec la fonction, j’ai même plus de compétences que le poste n’en requiert, mais cette bande de cons a préféré me licencier pour des prétextes que je ne comprends toujours pas… Et comment je vais annoncer ça à la maison ? Qu’est-ce que je vais dire pour ces projets qu’on mettait encore en place hier soir ? Je suis un putain de looser! Je suis incapable et je n’arrive pas à garder un job !

J’étais à un enterrement ce matin, une amie. Fauchée par une voiture, elle n’a eu aucune chance. Je commence à connaître les enterrements et leurs ambiances mieux que n’importe quels autres événements dans une vie. Je ne sais plus à combien de proche j’ai été dire au revoir. Enfin, si je le sais, mais c’est une réalité que je ne veux pas voir. J’ai l’impression que chaque personne qui entre dans ma vie est destinée à mourir prématurément, je suis porteur de poisse et je crois qu’aujourd’hui est le jour où je ne veux plus m’attacher à qui que ce soit. J’aurai bien trop peur de devoir encore affronter un deuil, une maladie et de ne plus pouvoir me relever. Je ne veux plus jamais aimer !

Je bois à mon divorce, patron, tournée générale ! Cette garce m’a tout prit ! Ma maison, mon argent, mes enfants, mais pas mes couilles ! Ah ça non, mes couilles, elle ne les touchera plus ! Elle n’en était pas digne d’ailleurs. Aucune n’en était digne ! Ce n’est pas mon premier divorce et je m’en remettrai, rien que dans ce bar, il y en a déjà dix qui veulent m’épouser ! Aller sers m’en un autre… Un autre… Un autre… Un autre… J’ai été con de l’aimer à ce point, j’avais des défauts et alors, on en a tous non ? Moi, je lui ai rien dit quand elle a gardé les kilos de ses grossesses. Elle m’a fait des gosses merveilleux. Je suis papa 4 fois déjà de deux mères différentes et maintenant, j’ai des gardes alternées pour chacun de mes gosses, mais j’aimais les voir chaque matin ! Sers-m’en un autre… Un autre… Un autre… Je voudrais tellement être cette personne qu’elle a cru voir en moi, celle qu’elle m’a décrit la dernière fois qu’on s’est engueulé. Mais je ne suis que moi, un pauvre abruti et je ne pardonnerai jamais…

Je pourrai me miner mon propre moral à écrire des récits comme ça pendant des heures. Des témoignages de vie fictifs, mais qui pourrait parler à bien des personnes. Ceux qui connaissent des moments de vie comme ça ne savent pas ou regarder, ne savent pas vers quel chemin se diriger. C’est le moi profond qui est atteint et c’est souvent comme un gamin qu’on finit par chialer dans son coin.

Je n’ai jusqu’ici absolument rien écrit que je ne connaisse pas moi-même et c’est pareil maintenant.

Du coup, je me permets de ne poser qu’une seule question…

 

Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

Question de merde hein… Ne me giflez pas tout de suite, parce que je vais encore vous dire un truc qui ne risque pas de vous plaire. Tant que vous ne comprenez pas la leçon, elle se répète ! Maintenant prenez un moment et demandez vous réellement ce que vous attendez pour être heureux ?

  • Un nouveau job
  • Un nouvel amour ?
  • Une licorne ?
  • Plein de blés et une villa ?

FAUX ! FAUX ! FAUX ! FAUX !

Votre bonheur est déjà entre vos mains ! Votre bonheur ne dépend que de vous ! C’est vous qui choisissez chaque matin ce que vous allez faire de votre journée. C’est vous qui choisissez de ne pas garder votre sang-froid ou de consommer cette drogue comme le font les autres. C’est vous encore qui décidez de vous laisser faire, de vouloir garder le contrôle sur des choses qui ne vous rendent pas heureux juste parce que c’est ce que vous avez toujours connu.

Mais… Et si vous faisiez autrement ?

Un jour, une semaine, un mois?! Et si vous décidiez de voir les choses telles qu’elles se passent vraiment ! Non pas avec les œillères que vous avez depuis trop longtemps, mais avec votre cœur ! Avec VOS émotions !
Accordez-vous la vie ! Autorisez-vous votre vie !
Vous êtes libre de faire exactement ce que vous voulez et comme vous le voulez !

La vie est une pute?! Allez-y je vous laisse le dire encore une fois avec toute la colère que vous avez encore en vous. Parce qu’après… Une fois que vous aurez décidé d’agir en fonction de vos désirs, de vos besoins. Une fois que vous ferez équipe avec la meilleure des personnes pour vous, c’est-à-dire vous. Plus jamais vous ne verrez la vie de la même façon !

Pour les septiques, vous allez devoir me croire sur parole. Ceux qui ont déjà commencé ce chemin… BRAVO ! Continuez comme ça. Mais la seule solution, la seule et unique solution c’est de faire la paix dans vos vies, vous aimez vous et ce qui vous entoure, sourire et encore sourire. Et bien sûr, vous faire confiance ! Croyez-en-vous !

Tout ça se travaille, un jour à la fois, c’est comme pour tout, la seule magie sur cette terre, c’est celle qui est au fond de votre cœur. Un pas après l’autre, une étape derrière l’autre. Mais avancez, avancez un peu plus chaque fois !

Donnez-vous la force de changer, le courage d’accepter ce que vous ne pouvez pas changer et la sagesse d’en connaître la différence… Elle n’est pas de moi celle-là, mais j’aime m’en souvenir de temps en temps.

Et vous savez quoi, chaque pas qui vous rendra fier de vous sera un bonheur pur et à chaque doute, regardez déjà le chemin accomplit et relevez vous. La vie ne vous attendra pas, elle continue avec ou sans vous.

Alors… C’est quoi votre programme ?

ET SI VOUS PRENIEZ SOIN DE VOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.