Les types de personnalités

typêpers

Pourquoi ce sujet?

J’ai eu la chance de participer à une conférence sur les différents types de personnalités. C’était un pur hasard, je ne savais pas très bien de quoi traitait le sujet mais c’est une amie qui l’animait donc j’allais pour la soutenir. Cette conférence fût une révélation pour moi ! Deux humains peuvent se trouver sur le même chemin, ils n’agiront pourtant pas de la même manière…

Lorsque j’ai moi-même présenté ce sujet chez BeCode je reproduisais les tests de la signature et le remplissage d’un test que je vous partage ci-dessous.

 

Les tests:

cerveau

Le tableau à compléter est téléchargeable ici. Répondez spontanément, ne réfléchissez pas. Donnez des réponses correspondant au moment présent, pas à vos aspirations futures. Ne cochez qu’une seule case par ligne. Choisissez celle qui vous correspond le plus.

Pour le test de la signature c’est plutôt simple. En utilisant votre main avec laquelle vous n’écrivez pas d’habitude, sur un morceau de papier inscrivez “Je ne suis clairement pas ambidextre ?” Et ensuite signez pour valider votre phrase.

C’est fait? Comment est votre résultat? Ce n’est pas grave si cela ne ressemble pas à grand-chose, ce n’est pas grave si c’est totalement illisible. Mais je ne pense pas que ça le soi. Ce test a pour but de vous démontrer que nous avons tous eu l’habitude de faire d’une certaine façon, nous avons tous choisi une main avec laquelle écrire quand nous étions petits. Mais ce n’est pas pour autant que nous ne pourrions pas faire autrement. La preuve vous avez écrit et signé avec votre autre main. Vous pourriez même essayer avec vos pieds mais je ne garantis absolument pas le résultat ?

 

Un peu d’histoire…

Le test que vous avez fait est tiré des outils de MBTI “Myers Briggs Test Indicator”. Ce test a été pensé par Isabel Myers et Kathrine Briggs. mère et fille. Elles ont puisé leurs connaissances dans les études de Carl Jung en 1962. Lui-même menait ces études depuis 1921. Elles ont toutes les deux bossées pendant 40 ans afin de créer ces outils. Le test de base comporte plus de 200 questions. Ici vous avez une version allégée. Le test original est payant et est de plus en plus utilisé dans les entreprises mais il est utile aussi dans le développement personnel.

mb

 

Il définit 16 grands types de personnalités. Ce test est vraiment à titre indicatif. Nous possédons tous ces capacités mais il démontre encore une fois que ce sont des choix préférentiels qui font ce que nous sommes. Il n’existe d’ailleurs pas que 16 types de personnalités dans le monde. Le but n’étant pas de se coller des étiquettes mais juste de comprendre que nous ne réagissons pas tous de la même manière et ne voyons pas tout le monde de la même manière. Il permet de mieux cerner les personnes qui nous entourent et d’être plus efficace voire même plus ouvert/empathique.

 

Les 4 axes.

axes
Ce test détermine vos fonctions dominantes et fonction auxiliaires selon 4 axes.

  • Comment se déplace votre énergie selon que vous êtes introverti ou extraverti.
  • Votre façon de recueillir l’information entre vos sensations ou votre intuition.
  • Vos prises de décision avec vos pensées ou vos sentiments?
  • Votre méthode d’agissement via la perception ou le jugement.

Introverti vs Extraverti

ie

 

L’énergie des extravertis est projetée, dirigée vers les gens et les choses extérieurs, celle des introvertis est à l’opposer, concentrée à l’intérieur d’eux-mêmes et interagit fortement avec leurs pensées, leurs perceptions et leurs réactions.

Les extravertis sont naturellement plus actifs, expressifs, sociaux alors que les introvertis sont réservés et discrets, ils interagissent un peu moins, leurs actions sont généralement plus réfléchies.

Si vous ne savez pas ce que pense un extraverti c’est que vous ne l’avez pas écouté. Alors que si vous ne savez pas à quoi pense un introverti c’est que vous ne lui avez pas demandé.

 

Pour bien s’entendre avec un extraverti:

Donnez-lui de la reconnaissance, de l’attention. Appréciez sa capacité à initier des activités et des conversations. Ne l’interrompez pas lorsqu’il parle, c’est à ce moment là qu’il résout ses problèmes et qu’il clarifie ses idées. Sortez et faites des choses avec lui, respectez son besoin d’être entourés de ses amis.

L’extraverti vous apportera le dynamisme, la facilité de contact, l’établissement de liens, le goût de l’action et la circulation des énergies. Par contre son excès de paroles, son manque d’écoute, ses actions irréfléchies ou remarques blessantes, voire même son hystérie pourraient vous déranger.

 

Pour bien s’entendre avec un introverti:

Donne- lui du temps pour penser et résoudre ses problèmes par lui-même. Respecter son besoin de passer du temps seul. Passez du temps avec lui en silence, en faisant des choses chacun de son côté. Essayer de clarifier vos idées avant de lui parler. Respectez son besoin de garder certains sujets privés et ne le forcez pas à socialiser ou interagir avec trop de monde.

L’introverti, offre, sa concentration, la réflexion, approfondissement des contacts, le calme et l’attention. Au contraire, vous serez peut-être gêné par son manque d’expression, son absence de réaction, son ennui, sa distance/froideur et sa tendance inhibée.

 

Sensation vs Intuition :

si

La sensation est le processus pour recevoir l’information sans jugement ou évaluation de celle-ci. La sensation est concrète et tangible. L’accent est mis sur l’expérience réelle, les faits et les données. Le sensitif va au-delà des 5 sens, il est relié au monde extérieur et aux souvenirs/expériences familières de son monde intérieur.

L’intuition perçoit les renseignements abstraits (symboles, formes conceptuelles et les sens). c’est une connaissance intangible de ce que les choses signifient, il se rattache a ce qu’il pourrait arriver. Il se fie à son 6ème sens. Ce processus est déclenché par un élément externe ou alors l’information semble juste se présenter.

Les sensitifs remarquent les faits, les détails, les réalités du monde qui les entoure, alors que les intuitifs sont plus intéressés par des relations qui existent entre les choses et les possibilités. Les sensitifs sont dotés d’un côté pratique et son généralement terre à terre alors que les intuitifs sont imaginatifs et il se fient à leurs instincts , ils sont fiers de leur force créatrice.

 

Pour bien s’entendre avec un sensitif:

Appréciez à quel point il accomplit les choses en étant réaliste, concret et pratique. Lorsque vous communiquez avec lui tenez-vous en aux faits, ne vous éloignez pas du sujet, utilisez du concret, du réel et soyez explicite. Soulignez les applications pratiques de vos idées si vous voulez qu’elles soient acceptées. Lorsque vous expliquez comment faire quelque chose, donnez des instructions pas-à-pas. Participez avec lui à des activités sensitives (sport, jardinages, art, …)

Le sensitif vous apportera des diagnostics précis, sa rigueur d’observation, son réalisme et son sens de l’utilité. Mais, vous serez peut-être dérangé par le faite qu’il ai le nez dans le guidon, qu’il mette un frein au changement, donne trop de détails, expose trop longuement et qu’il persévère dans les traditions.

 

Pour bien s’entendre avec un intuitif:

Appréciez son esprit inventif, ses idées originales et sa capacité à résoudre les problèmes de manière créative. N’inondez pas de faits et détails inutiles. écoutez lorsqu’il réfléchit de nouveaux concepts ou possibilités et participez avec lui à l’élaboration des idées. Ayez confiance en sa capacité à recueillir l’information dans ses pressentiments et du coup ne le questionnez pas en permanence sur le pourquoi du comment il sait.

Le sensitif vous apportera la vision à long terme, le sens du global, son imagination et sa compréhension des relations. Il pourrait par contre vous agacer à avoir la tête dans les nuages, à se moquer de l’intendance, à mettre du temps à agir ou lorsqu’il tient des discours abstraits ou qu’il est poussé par des volontés de changements permanents.

Sentiments vs pensées :

sp

La pensée est le processus d’évaluations des faits et l’élaboration des jugements basés sur des critères objectifs. En utilisant ce processus on se détache des valeurs et prend des décisions basées sur des règles et des principes.

Les sentiments rendent des évaluations basées sur les valeurs personnelles ou ce qui est important. Les situations et événements sont évalués subjectivement. La réalisation d’un jugement basé sur les sentiments passe par l’impact qu’il aura sur les gens, les circonstances, la pertinence, l’harmonie et les goûts. La personne qui agira comme ça pèsera les différentes valeurs, considérera les enjeux éthiques et moraux.

Les penseurs prennent des décisions en se basant sur des critères objectifs et impersonnels, ils sont foncièrement logiques. Les sentimentaux prennent des décisions en tenant compte de leur valeur et de leurs impressions personnelles face aux choix qu’ils effectuent. Les penseurs ont donc tendance à garder la tête froide et à disposer d’un esprit fortement analytique, ils cherchent la vérité. Les sentimentaux sont sensibles, empathiques et recherchent l’harmonie avant tout, ils sont donc empathiques naturellement.

 

Pour bien s’entendre avec un penseur:

Appréciez ses analyses perspicaces et ses capacités à rester calmes et détachés. Interrogez-le ou demandez-lui des conseils sur un domaine qu’il maîtrise. Ne le forcez pas à parler de ses émotions ou à les étaler.Permettez-lui d’exprimer ses critiques face aux situations ou personnes sans réagir ou vous mettre sur la défensive. Trouvez des points sur lesquels vous êtes en accord et parlez-lui. Soyez disposé à exprimer votre désaccord sans vous inquiéter d’être méchant ou d’engager un débat. Vous avez droit à votre opinion et le penseur peut débattre pour le plaisir, il respectera que vous ayez et partagiez un point de vue différent.

Le penseur vous sera bénéfique avec son esprit logique, sa rigueur, son objectivité et son recul par rapport aux événements et aux personnes.

Il pourrait par contre vous agacer avec sa roideur, son impersonnalité, son agressivité, sa compétition excessive et l’ignorance des sentiments.

 

Pour bien s’entendre avec un sentimental:

Montrez-lui que vous appréciez son côté chaleureux, sa compréhension et sa compassion. Reconnaissez sa capacité à exprimer ses émotions et à aider les gens à se sentir à l’aise. N’utilisez pas l’ironie ou ne lui dites pas qu’il est illogique. Ayez des conversations personnelles et concentrez-vous sur les sujets pour lesquels vous êtes d’accord. Ne lui dites pas qu’il est trop sensible ou émotif. Ecoutez ses soucis et à moins qu’il ne vous le demande, ne lui donnez pas de conseils et ne cherchez pas à résoudre ses problèmes. Il évoque juste le sujet parce qu’il a envie de parler.

Le sentimental vous apportera son sens des valeurs, sa compréhension des personnes, son écoute, son empathie et sa fidélité à l’éthique. A l’inverse il pourrait vous sembler qu’il manque de rigueur logique, qu’il a des excès de considérations personnelles et qu’il a du mal à prendre du recul.

Perception vs jugement:

pj

Les Jugeurs préfèrent vivre dans un environnement structuré, ordonné et prévisible, qu’ils peuvent pleinement contrôler, où ils peuvent prendre des décisions. Les percepteurs préfèrent expérimenter autant que possible, ils sont donc très ouverts aux changements. Les jugeurs sont plutôt organisés et formels tandis que les percepteurs sont plutôt flexibles, curieux et non conformistes.

 

Pour bien s’entendre avec un jugeur :

Appréciez ses capacités à être organisé et efficace, à prendre les bonnes décisions et à amener les choses à leurs termes. Quand vous bâtissez un projet avec lui, respectez vos engagements et montrez-lui du respect en étant ponctuel. Respectez son besoin de connaître “le plan”. Essayez de respecter au moins une partie du planning. Les jugeurs aiment l’ordre. Soyez en conscient en remettant les choses à leur place chez lui et en évitant de laisser traîner les vôtres partout.

Il vous apportera la méthode, le suivi de l’action l’organisation et le respect des délais, la ponctualité. De l’autre côté, sa rigidité, sa maniaquerie, bureaucratie et son sens exagéré du devoir risquent de vous ennuyer.

Pour bien s’entendre avec un percepteur :

Appréciez sa flexibilité et sa façon décontractée de faire les choses. Quand une décision est nécessaire, laissez-lui le temps de poser des questions et de discuter des options. Si nécessaire, obtenez son accord quand il fera connaitre sa décision. Essayez de ne pas lui imposer des plannings ou des obligations inutiles. Faites-lui savoir quand il est vraiment important qu’il assure le suivi de quelque chose.

Avec le percepteur vous gagnerez son adaptation et sa réactivité, sa capacité d’improvisation, le fait qu’il ne prend pas de décisions hâtives ainsi que sa spontanéité et ses effervescences. A l’inverse vous serez peut-être agacé par le fait qu’il ne respecte pas les délais, qu’il déteste attendre. Qu’il soit désordonné et qu’il perde fréquemment des objets, qu’il ait un manque de suivi et qu’il ait des difficultés avec l’autorité.

Définitions des 16 types :

ENFJ : Extraversion, Intuition, Sentiment, Jugement. 2.5% de la population. Tempérament Idéaliste.

INFJ : Introversion, Intuition, Feeling, Jugement. 1.5% de la population. Tempérament Idéaliste.

INTJ : Introversion, Intuition, pensées, jugement. 2.1% de la population. Tempérament Rationnel.

ENTJ : Extraversion, Intuition, pensées , jugement. 1.8% de la population. Tempérament Rationnel.

ENFP : Extraversion, Intuition, pensées, perception. 8.1% de la population. Tempérament Idéaliste.

INFP : Introversion, Intuition, pensées, perception. 3.6% de la population. Tempérament Idéaliste.

INTP : Introversion, intuition, pensées, perception. 3.3% de la population. Tempérament Rationnel.

ENTP : Extraversion, intuition, pensées, perception. 3.2% de la population. Tempérament Rationnel.

ESFP : Extraversion, sensation, feeling, perception. 8.5% de la population. Tempérament Artisan.

ISFP : Introverti, sensation, feeling, perception. 8.8% de la population. Tempérament Artisan.

ISTP : Introversion, sensation, pensées, perception. 5.4% de la population. Tempérament Artisan.

ESTP : Extraversion, sensation, pensées, perception. 4.3% de la population. Tempérament Artisan.

ESFJ : Extraversion, sensation, feeling, jugement. 12.3% de la population. Tempérament Gardien.

ISFJ : Introversion, sensation, feeling, jugement. 13.8% de la population. Tempérament Gardien.

ISTJ : Introversion, sensation, pensées, jugement. 11.6% de la population. Tempérament Gardien.

ESTJ : Extraversion, sensation, pensées, jugement. 8.7% de la population. Tempérament Gardien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.