On a tous besoin d’elle

temps

FUTUR…

Nos idées se bousculent au portillon, ce matin l’esprit est positivement agité et on a tellement de choses à mettre en place, des projets sur le court-terme ou sur le long-terme, mais cette nuit fût productive et on voit plus ou moins bien le chemin à emprunter pour réaliser tout ça. Et c’est à ce moment-là, le bord d’une crise de nerfs causée par l’excitation qu’elle nous sera bien utile…

PASSé…

Notre cœur est chargé de regrets et si les choses ne s’étaient pas dirigées vers cette route-là. Les remords nous rongent, les éventualités se dessinent durant nos heures de ruminations, on retourne ces situations dans tous les sens, on regarde dans toutes les directions possibles et on devient un peu plus objectif qu’à cette époque. Les choses s’éclaircissent un peu plus, mais la balle n’est plus dans notre camp. Si seulement on avait posé ces pas-là avant… On aura encore l’occasion de faire mieux, mais l’heure est à présent destinée à la guérison de ces événements et le seul remède pour le moment, c’est elle…

PRéSENT…

9 h 45, cela fait bien 20 min que j’attends, le rendez-vous était fixé à 9 h 30. C’est la cohue ici, les gens chahutant, les enfants s’énervent de devoir attendre si longtemps, en même-temps pourquoi ils viennent en famille pour un seul rendez-vous ? Ce n’est pas comme-ci cette salle d’attente avait des emplacements illimités ! Salle d’attente… Elle porte bien son nom vu que c’est ce qu’on fait tous, attendre ! 9 h 55 et il y a encore une personne avant moi ! “Je suis désolée, j’ai pris un peu de retard” qu’elle a osé prononcé en passant sa tête vite fait dans l’ouverture de la porte. Un peu ! Bientôt une demi-heure que j’attends et je ne suis pas encore dans son bureau, si seulement j’en avais…

Généralité…

Dans la plupart des moments de notre vie, elle nous est bien nécessaire. C’est elle qui nous aide à calmer nos émotions, à retrouver notre respiration, ne pas s’en inquiéter ou ne pas s’en énerver. Quand on apprend à s’en servir, nous apprenons aussi à relativiser, à voir les choses différemment. Elle peut même nous aider pour développer notre empathie vis-à-vis des autres, nous aider à travailler encore plus nos idées, à accepter que parfois les choses sont ainsi et qu’on ne sait rien faire de plus, rien y changer. C’est elle qui là bien souvent et qui nous aide à faire le reste.

Vous l’aurez compris, vous savez maintenant que je parle de la PATIENCE !

Le fait de l’apprivoiser, de la laisser faire par moment peut nous soulager de biens des ulcères, des chagrins et des angoisses…

Je vous en souhaite plein à chacun d’entre vous !

Prenez soin de vous, soyez indulgent envers vous-mêmes et les autres.

Et patience ! Comme le dit si bien le dicton, “Tout vient à point à qui sait attendre…” C’est tellement réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.