Un hommage à 4 pattes

animal

 

Suite à la petite goutte partagée hier sur le site, la Fondation Assistance aux Animaux, j’ai eu envie de parler d’eux dans mon écrit de cette semaine.

Je pense clairement que je n’ai pas passé un seul de jour de ma vie sans animaux autour de moi. Et je ne me vois pas passer un seul autre jour de ma vie sans eux.

 

 

chats

 

Pour ceux qui me suivent depuis un moment sur instagram vous avez déjà croisé mes petits félins. Au nombre de 4, ils sont avec moi depuis le début de leurs vies. Ils sont âgés de 18, 17, 12 et 1 an. Nous avons tout partagé ensemble depuis tout ce temps, nos joies, nos peines, nos rires et nos coups de gueule. Mais surtout nous partageons l’amour qui nous unit chaque jour qui passe et c’est du bonheur à l’état pur. Ils sont comme mes enfants, ils sont la raison pour laquelle je fais des choix de vies en leur faveur. J’ai été éduquée dans une psychologie qui vient de mon père. ” Nos animaux de compagnie n’ont rien demandé, n’ont pas choisit d’être là, alors ils doivent passer en premier et être autant respecté que toi ! ” Et c’est un adage que j’applique au quotidien, même s’ils savent parfois me rendre totalement chèvre !

Je n’ai pas été irréprochable avec les animaux tout au long de ma vie, j’ai aussi fait des faux pas, j’ai aussi des regrets vis-à-vis de certains d’entre eux et j’ai aussi mangé de la viande pendant plus de trente ans !

Jusqu’au jour où ma sœur m’a partagé cette vidéo… (libre à vous de la regarder ou non)

 

Elle a sonné le début de mon végétarisme fin 2016. (Mes petits félins sont respectés selon leurs besoins et leurs conditions et reçoivent toujours de la viande. J’ai essayé de les faire passer au régime végétal, mais ils n’étaient que très peu convaincu :D)

Bien sûr avant ce clip, j’avais conscience de certaines choses, je connaissais des végétariens, mais je n’étais simplement pas encore prête à passer le cap sans torture psychologique. Arrêter de manger des animaux, c’est fait sans peine et est même devenu logique pour moi.

 

végé

J’ai continué mon cheminement en terme d’alimentation animale jusqu’à devenir vegan durant quelques mois et j’ai ensuite malgré tout réintégré les oeufs (acheté en veillant aux conditions de production!) dans mon alimentation. On dit aujourd’hui que je suis flexitarienne. Personnellement, je sais que je ne souffre d’aucune carence, que je suis en bien meilleure santé et que je peux regarder chaque animal dans les yeux sans me sentir coupable.

J’ai lu un livre/roman qui s’appelle “Maudit Karma”, je vous le recommande, je l’ai partagé sur le blog. Il est très drôle ! Et c’est suite à cette lecture que j’ai pris conscience que chaque animal sur cette terre avait autant le droit à la vie que moi, même la multitude d’araignées que j’ai écrasé ! Je ne tue plus aucun animal, ni moustique, ni mouche, ni araignée.

 

mauditkarma

J’ai regardé une grande quantité de reportage et tout ce règne animal est tellement magnifique que je ne comprends plus aujourd’hui comment on peut agir avec tant de cruauté, comment est ce qu’on peut les abandonner au bord d’une route, comment peut-on les priver de vie ???

Ils sont sensibles, ils sont aussi humains que vous et moi, ils sont parents, ils sont frères et sœurs et la plupart d’entre eux naissent uniquement pour finir dans votre poêle !

 

familles-ours-polaires

La plupart d’entre eux se retrouveront pourtant dans une cage en espérant peut-être trouver un autre maître.

 

refuge

Beaucoup d’entre eux meurent de par notre pollution des océans.

 

animauxpollution

Trop sont déclarés en voie d’extinctions parce que trop de braconniers et de chasseurs. Et pour cette même raison, des espèces se sont carrément éteinte ! À cause de l’humain, nous avons éradiqué des espèces animales qui ne demandaient rien !

 

especes-disparues

Un animal naît simplement pour exister, vivre, respirer et a les mêmes besoins vitaux que nous finalement.

Via ce texte totalement brouillon et improvisé, je voudrais rendre hommage à tous ces animaux, aux 4 miens qui me comblent de bonheur au quotidien. À tous ceux qui ont partagé ma vie et qui faisaient ma joie aussi. Je voudrais remercier ceux qui ont perdu la vie pour me nourrir, me vêtir, me chausser… Et honnêtement leur dire à quel point je suis désolée ! Désolée pour vos vies, désolée pour les maltraitances auxquelles j’ai participé malgré moi, désolée pour les vies de tous ces insectes que j’ai enlevé, désolée d’être venue vous regarder dans des cages en trouvant ça normal, désolée de vous avoir acheter dans des magasins sans m’inquiéter de votre sort, désolée de vous avoir enfermé dans des cages ou des aquariums.

 

sorryJe voudrais aussi vous promettre de ne plus me servir de vous de n’importe quelle façon que ce soit, de toujours faire de mon mieux pour vous protéger, de vous défendre avec mes moyens et de vous aimer pour ce que vous êtes, vous des êtres sans défense et totalement soumis aux humains les plus inconscients de notre terre à tous.

Ce sera un peu la semaine des animaux chez Just1Regard parce que vendredi, je vous partage un reportage que j’ai écouté durant 1h35 parce que je n’ai pas pu le regarder, les images étaient bien trop violemment réelles. Ce que j’entendais était déjà difficile.

Je vous souhaite tout l’amour de vos animaux de compagnie et de beaux éveils de conscience.

Comme je vous le dis souvent, lisez, mais forgez-vous vos opinions. Moi, je ne force personne à rien. Chacun son rythme, c’est ça le respect aussi.

Prenez plaisir à regarder la vie dans l’espèce animale, c’est tellement magnifique !

 

loveanimaux