Le fil d’Armelle

Published by Syl on

Un mélange de zéro déchet, de fait-main, de zeste d’amour et de passion, c’est tout ce qu’il faut pour créer la boutique du fil d’Armelle. 

Vous le savez, il serait temps de penser à réduire notre consommation, à réduire notre impact écologique sur la planète et donc ce serait génial de réduire nos déchets. Je ne me vante pas d’être 100 % parfaite dans chacune des démarches que j’entreprends dans ce sens-là, mais plutôt d’être ravie de faire quelques pas par-ci, par-là. Et ça fait un bien fou dans le quotidien déjà ! Et c’est exactement la même sensation pour Armelle. 

Le pouvoir des petites gouttes, c’est d’assembler une quantité incroyable de savoir-faire et d’en faire un tout qui fait avancer les choses. Et le pouvoir d’Armelle se trouve dans ses mains, parce qu’elle vous confectionne des articles réutilisables afin de retirer de votre façon de faire les articles à usage unique. 

On parle de quoi ?

Avec la boutique “Le fil d’Armelle” vous allez retrouver et c’est dans des coloris variés plusieurs articlent qui vous permettront de déjà sérieusement réduire vos déchets. Et en plus vous contribuer et encourager une petite goutte à continuer ce qu’elle fait. On a beau être convaincu(e)s que c’est cette voie-là qu’on doit suivre, les encouragements sont Toujours les bienvenus ! 

Et c’est pour ça que vous pourrez vous faire plaisir dans sa boutique en vous offrant ce qu’elle à confectionné de ses petites mains. 

Vous pourrez trouver : 

Des couvercles adaptables pour vos plats, cela remplace les films plastiques et autre aluminium. Aussi bien l’un que l’autre n’est pas super pour votre santé de toute façon. 
Des serviettes hygiéniques : je l’admets, il faut être prêt à faire le pas à ce niveau-là, mais pourquoi pas ? 
Des essuie-tout : ah ça le sopalin à usage unique, c’est au même titre que les mouchoirs en papier, c’est pratique, mais c’est un fléau dans leurs quantités jetées. 
Des sacs à vrac : on oublie tout de suite les sacs en plastique du magasin, ayez le réflexe de vous dire qu’un sac acheté en plastique, c’est une tortue tuée !!! 
Des lingettes démaquillantes : on les mettra dans la même case que les essuie-tout.
Les tawashis : on remplace nos éponges de cuisine classique et on réutilise ! En plus, elles claquent les siennes ! 

Et je vous laisse découvrir dans sa boutique les 5 articles dont je n’ai pas parlé. C’est bien les surprises aussi et elles sont très chouettes celles-là. 

Merci Armelle pour le travail que tu produis !