Starbucks, sans filtre

Published by Syl on

Cette semaine, on dénonce ! Après le poulet de mercredi, voilà le café de vendredi.

J’étais pourtant une mordue, une adepte, le plaisir “Starbucks” qui sans jeu de mots, me sucrait une partie du budget de la semaine.

Je suis contente d’avoir découvert la face cachée, la séparation est beaucoup plus simple.

Categories: FilmsMedias