Un courant de vert

Et si on parlait régime de vie. Nous avons chacun le nôtre. Vous les régimes dis normaux, les régimes alimentaires, les régimes identitaires, les régimes sociaux, les régimes plus généraux, plus globaux. Couramment, nous appelons ça des étiquettes. Vous voyez celles qu’on nous colle dans le dos malgré nous. Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter l’étiquette “Vegan” et pour se faire, je vous parle d’un courant de vert. 

Un courant de vert, c’est le compte Instagram de Gwendoline. Écrivaine, c’est bien son livre que j’ai mis en avant dans cet article. J’en parle lundi et pas dans l’article du vendredi parce que c’est vraiment le mode Vegan que je veux mettre en avant et surtout parce que je n’ai pas eu l’occasion de lire son livre. 

On sait que dans les régimes alimentaires selon les convictions de chacun, nous avons le végétarien, le végétalien, le flexitarien, le sans-gluten et le vegan. Mais qu’est-ce que le mode de vie Vegan. Parce que Vegan n’est pas qu’un régime alimentaire. Vegan touche beaucoup de domaines dans la vie.

Le vegan ne doit pas être comparé aux extrémistes de différents types qui ont décidé qu’il fallait être radical et tout supprimer de leurs vies. Le Veganisme est un mode de vie en totale harmonie avec les animaux, c’est un mode de vie construit sur l’amour et la défense de chaque animal vivant sur terre. J’ai envie de dire POINT ! 

Mais en voilà 5 points :

  1. Tu ne mangeras pas d’animaux. C’est simple, il y a toutes les ressources sur terre pour se nourrir tranquillement sans tuer personne. 
  2. Tu ne mangeras aucun produit dérivé des animaux. On prend en exemple votre lait, déjà, j’ai envie de préciser que le lait n’est pas utile dans le régime alimentaire de l’homme… Vous avez déjà vu les conditions de vie des vaches laitières dans ces saloperies d’usine à lait ! Vous avez vu les conditions de vie des poules qui vous donnent ces œufs à bas prix dans votre hyper ! Vous savez que pour ce miel pas cher les abeilles sont aussi torturées et je vous rappelle qu’elles sont vraiment en train de disparaître de la planète. Je pense que vous avez saisi le point deux. 
  3. Tu n’utiliseras pas de produits qui ont été testés sur des animaux. Ça me parait une suite logique… C’est de façon certaine que les animaux de laboratoire ne sont pas heureux ! 
  4. Tu ne porteras pas d’animaux en vêtements ou en chaussure ou en sac ou en tapis ou quoi que ce soit d’autres de ce style… Encore une fois meurtre, torture, élevage horrible … 
  5. Tu n’assisteras à aucune représentation d’animaux. Alors je pense qu’on peut faire une exception si un jour vous croisez trois ours et deux éléphants occupés de façon volontaire à faire des acrobaties dans la rue commerçante de votre quartier. Ceci dit, je vous conseille vivement d’aller consulter un psy si un jour vous avez ce spectacle devant les yeux. On ne tourne pas en rond hein, mais ça part du même principe, les zoos, les cirques, les parcs animaliers, les ballades à dos d’éléphants…. Ces animaux ne sont pas dans leurs conditions de vie naturelles et ne sont pas heureux ! 

Voilà les grandes lignes du mode de vie Vegan, rien d’extrême, rien de radical et rien qui ne devrait soulever autant de questions.

Et si vous voulez en comprendre davantage, faites un tour sur sa page Instagram ou lisez son livre 🙂

L’important avec les différences de chacun est de s’en enrichir !