zeroshopping_challenge


Est ce que je vous ai déjà parlé de sur-consommation? (smiley qui réfléchit, smiley tête d’ange, smiley qui tire la langue *2 )

Il y a un challenge qui s’est bien répandu en ce début d’année, mais qui existait déjà discrètement auparavant, ne rien acheter de neuf. 

On parle de matériel bien entendu. Vous pouvez continuer à acheter vos aliments et produits de toilette en version neuve. Même si, concernant le second, il y a d’autres alternatives, mais ce n’est pas le sujet de cet article. 

Ne rien acheter de neuf. C’est quelque chose qui devrait s’installer dans la vie de chacun tranquillement. Avec ou sans challenge. Le compte que je vous ai ajouté dans l’article est celui d’une personne qui a déjà adopté cette philosophie de vie depuis 5 mois et qui partage cela sur instagram. Si je devais m’inscrire dans le challenge de 2019, j’aurais déjà perdu. Mais une personne, proche de moi, s’impliquant dedans, j’ai tendance à y faire plus attention. Ne pas choisir la facilité dans mes achats et plus consommer du seconde-main. 

Nous sommes dans une ère ou nous pouvons TOUT trouver facilement en quelques clics, quelques glissés sur votre smartphone et proche de chez vous. Que ce soient vos meubles, vos objets de décoration, vos vêtements, vos chaussures, vos livres, vos jeux, vos électroménagers, etc. Tout se revend, absolument TOUT ! 

Alors si on agissait avec un peu plus de conscience et qu’on consommait avec raison. La technique que j’utilise est de réfléchir deux minutes de plus avant d’investir. 

  • Question 1: Est ce que j’en ai vraiment Besoin ? (ne confondez pas le besoin et l’envie.)
  • Question 2 : Est ce que je ne l’ai pas déjà chez moi quelque part ? 
  • Question 3 : est ce que je ne peux pas le trouver en seconde main ? 

Une fois ce procédé effectué, vous avez déjà coupé l’herbe à l’achat compulsif. Et ensuite si vous arrivez à répondre positivement à la question 3, vous ferez des économies. Et pourquoi ne pas mettre ce restant dans une petite boite et constater au bout d’un trimestre, d’un an, les économies que vous faite en stoppant la sur-consommation. 

Je vais terminer en remerciant la personne qui a accepté que je partage son compte instagram pour écrire cet article et vous encourageant à rentrer un pied dans le système du seconde-main 😉